les injections de comblement

    injections de comblement

    injections de comblement : Depuis quelques années, les hommes tout comme les femmes n’ont plus intéressés par la chirurgie esthétique, voire même ne souhaitent plus y recourir en optant pour la médecine esthétique.

    En effet, les statistiques, montrent que 70% des actes de la médecine esthétique concernent le visage et 30% au reste des zones du corps humain.

    Quels produits d’injonctions de comblement sont les plus réalisables ?

    Les injonctions de comblement, sont un ensemble de gestes «non invasifs» qui permettent d’améliorer ou corriger l’apparence esthétique par le traitement des disgrâces physiques non pathologiques avec moins de risques et de résultats réversibles.

    Acide hyaluronique

    Qualifiée comme la meilleure des techniques d’hydratation de la peau et de comblement des rides, elle redonne du volume à une zone bien déterminée et permet de sculpter des formes de certaines régions du corps humain en agissant sur le tiers moyen du visage en apportant un effet à la fois pulpant et volumateur.

    De plus, elle combat les traits tirés et l’air fatigué pour redonner une fraîcheur au visage.

    Botox

    Faisant partie des techniques de la médecine esthétique, la toxine botulique permet de détendre les muscles du visage dont la contraction est responsable de l’apparition certaines rides et ridules , à savoir, les rides du front, de la patte d’oie ou inter-sourcilières qui vont s’atténuer, voire même disparaitront au fil des séances d’injonction.

    En 2015, 2,8 millions de traitements de botox étaient effectuées aux USA contre 120 000 en France ce qui correspond à 20,5 % des interventions esthétiques.

    Macrolane

    Un produit de comblement à base d’acide hyaluronique permettant de redonner du volume à la silhouette et le visage.

    Le Macrolane, est injecté sous la peau à une profondeur variable en fonction de l’indication pour redonner du volume et modifier le relief de la zone à traitée en vue d’éviter le recours à l’anesthésie.