Epanchement lymphatique après l’insertion d’implants fessiers ; est-ce grave ?

Epanchement lymphatique après l’insertion d’implants fessiers

Epanchement lymphatique après l’insertion d’implants fessiers

Toute chirurgie comporte des risques et des complications postopératoires. En chirurgie esthétique, les procédures qui impliquent l’insertion des implants entrainent des gênes éventuelles. Les implants des fesses, en particulier, engendrent des risques d’infection ou d’autres problèmes plus ou moins graves. En effet, un corps étranger qui envahit l’organisme ne peut pas passer inaperçu. Le problème d’épanchement lymphatique est fréquent après la pose des implants fessiers.

Description d’un épanchement lymphatique postopératoire

Un épanchement de lymphe (sérome) est un assemblage de liquide organique séreux qui se développe après une chirurgie. Ce sérome est le compartiment liquide du sang qui s’infiltre lorsque les vaisseaux sanguins sont rompus pendant l’insertion des implants. L’inflammation sur le site chirurgical augmente également le risque de lymphe.

La lymphe apparaît comme une bosse ou un gonflement sur le site chirurgical et peut contenir un liquide clair à jaunâtre. Un mince épithélium recouvre habituellement le liquide lymphatique et ressemble à une petite cavité semblable à un kyste. Après une augmentation des fesses par prothèses, ce liquide lymphatique peut s’accumuler autour des implants. Il contient généralement des cellules qui peuvent continuer à produire du liquide séreux.

Traitement d’une lymphe après l’insertion de prothèses fessières

Le liquide lymphatique peut disparaitre progressivement dans les 2-3 semaines sinon des drains sont placés sur la zone affectée pour aspirer le liquide lymphatique. Le patient doit respecter, en outre, les instructions du chirurgien pour aider l’organisme à absorber ce liquide ;  régime riche en protéine, éviter les aliments gras, application régulière de certains médicaments, port d’un gain médical compressif…

Cependant, certains cas très rares peuvent nécessiter une ré-intervention. En effet, en cas d’épanchement récidivant après drain, une exploration chirurgicale pourra être proposée par le chirurgien pour effectuer une évacuation chirurgicale du liquide. Un tel épanchement de lymphe, une fois éliminé, impose un bilan pour étudier les cellules lymphomateuses.

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews